octobre 03, 2015

Presse et médias au maroc





Mustapha El Khalfi a évoqué la situation de la presse, chiffres à l'appui. 222 organes de presse sont recensés, dont 75% arabophones. Le nombre de journalistes, en revanche, est en net recul: 300 de moins cette année. L'octroi de la carte de presse est plus réglementée.



PRESSE: PLUS DE 200 JOURNAUX ET 2000 JOURNALISTES AU MAROC

Alors que le nouveau code de la presse doit être présenté prochainement en conseil de gouvernement, le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi a annoncé vendredi, au Parlement, que le nombre de journaux et publications mis en vente en 2014 au Maroc s'élève à 222 organes, dont seulement un en langue amazigh et un autre en langue hassani. Le reste est composé de 165 journaux et hebdomadaires en langue arabe, 43 publications en français, ainsi que 12 autres titres en différentes langues, a indiqué Mustapha El Khalfi lors de la présentation du budget de son département en commission de l'Enseignement, de l'Education nationale, de la Culture et de la Communication.

A propos de la presse électronique, a-t-il ajouté, le département de la Communication a a enregistré pour la même période quelque 80 demandes d'édition, 21 en arabe, 5 en français, 3 bilingues en français et en arabe, et enfin un dernier site trilingue arabe, français et amazigh. Le nombre de cartes de presse délivrées aux journalistes professionnels est quant à lui en nette régression, avec 2134 cette année contre 2439 en 2013, en raison d'une réglementation plus stricte pour son octroi. La presse électronique compte 46 journalistes, alors que la presse étrangère est représentée au Maroc par 99 journalistes accrédités.

Aucun commentaire:

Sélection du message

Séminaire national sur le « TIFINAGH » à Marrakech

2017-2018 : AZLAG PLUS ©
conception : AYOUB BOUMLIK