juin 15, 2016

Le Maroc commémore le 57ème anniversaire de la disparation de feu SM Mohammed V, héros de la libération nationale

mohammed-V
Le peuple marocain commémore au 10ème jour du mois sacré de Ramadan le 57ème anniversaire de la disparition du Libérateur de la nation, feu SM Mohammed V.

Le père de la nation s’est éteint le 10 Ramadan de l’année 1380 de l’Hégire (26 février 1961), quelques années seulement après l’accession du Royaume à l’indépendance au prix d’une lutte acharnée qui a permis d’affranchir la patrie du joug du colonialisme.

Le regretté Souverain, qui avait voué sa vie à la lutte pour la libération du Maroc, avait consenti tous les sacrifices, y compris l’exil auquel il a été forcé en compagnie de la Famille royale par les autorités coloniales, pour le recouvrement de la pleine indépendance de son pays.

Les Marocains se rappellent la longue marche de la libération du pays et le combat qu’a mené, sur tous les fronts et en étroite symbiose avec son peuple, le Libérateur de la nation, un Souverain dont le parcours était intimement lié à la lutte pour l’indépendance du pays et l’exercice de la souveraineté et de la liberté pour le peuple marocain.

Tout au long de son combat contre le colonialisme, feu SM Mohammed V menait son action en concertation permanente avec le mouvement national, affichant ainsi un souci constant de consolider et de resserrer les rangs de toutes les composantes de la résistance, conscient qu’il était que la libération et le recouvrement de la souveraineté sont tributaires d’une action collective, concertée et réfléchie, basée sur l’attachement à la foi et l’effort de sensibilisation et de mobilisation du peuple marocain.

A la faveur de ces efforts persévérants, il a été possible de mener à bien le combat politique impulsé à travers les positions héroïques du père de la Nation face à la politique du fait accompli des autorités coloniales, qui a atteint son paroxysme avec le complot contre la légitimité incarnée par le Trône lorsque l’occupant a pris la décision innommable de forcer à l’exil le Souverain et son illustre famille.

Suite à cette décision, le colonialisme alla boire le calice jusqu’à la lie face à l’héroïque résistance du Souverain, que le Très-Haut l’ait en Sa sainte miséricorde, et au ferme soutien manifesté par son peuple valeureux dans cette épreuve.

La forte mobilisation du peuple marocain pour le retour d’exil du Roi légitime et symbole de la souveraineté nationale a fini par déjouer les manœuvres ourdies des colonisateurs, ouvrant la voie au retour triomphal du Souverain au pays où il annonça aux milliers de Marocains qui l’acclamaient la fin du protectorat.

Le regretté Souverain était aussi un leader africain de premier ordre. Pour les peuples du continent, il était le symbole du combat contre le colonialisme et le racisme, pour l’unité, l’indépendance et la consolidation de la paix dans le monde.

Après avoir mis en place le chantier du développement économique et social, aujourd’hui, SM le Roi Mohammed VI, digne successeur de feu SM Hassan II, s’inscrit dans la continuité de cette dynamique renouvelée en consolidant les bases d’une économie moderne et compétitive, de modernisation du Royaume et de consécration des valeurs de démocratie et de citoyenneté et de respect des droits de l’Homme.

Aucun commentaire:

Sélection du message

Education Department must hear from you

2017-2018 : AZLAG PLUS ©
conception : AYOUB BOUMLIK